Amateurs,  La posture en Danse Classique,  Les bases,  Pré-professionnel,  Professionnel

Les 5 corrections courantes les plus données en cours de danse classique : les comprendre pour les corriger

 « Rentre tes fesses », « grandis-toi », « rentre ton ventre »,… Qui n’a jamais entendu ces phrases tellement typiques du cours de danse classique! Pour beaucoup d’entres-nous, elles font parties du quotidien de danseur autant amateur que professionnel.

Mais que signifient-elles réellement, comment les comprendre, se les approprier et enfin les appliquer?

Nous allons voir cela ensemble avec les 5 corrections de danse classique les plus courantes:

  • Rentre ton ventre
  • Grandis-toi,
  • Rentre tes fesses,
  • Descends tes épaules
  • Tends tes jambes.

La plupart du temps ces phrases correctives enclenchent, tel un petit coup de baguette de nos chers anciens maîtres, une action réflexe sans réelle réflexion. Souvent scandées par le professeur à la vue d’un des défauts correspondant à la correction ou simplement en petit rappel pour y rester vigilant pendant le cours, nous prenons rarement le temps de se pencher sur leurs significations… Mais alors pourquoi ces corrections, et surtout comment les appliquer?

Pourquoi ces corrections ?

Ces 5 corrections sont les fondamentaux pour acquérir la posture adéquate en danse classique: un corps allongé avec de belles lignes de jambes. Malheureusement, souvent une action sur l’une des parties du corps engendre une réaction compensatrice « naturelle » sur les 4 autres.

Ces réactions en chaîne sont la résultante de corrections superposées, qui dans certains cas, ne seront que le début d’une longue liste.

Comment appliquer ces corrections ?

Certains d’entre nous vont essayer d’approfondir la question seuls de leur côté, par le biais de discussions entre amis passionnés de danse, par des cours particuliers ou par des méthodes alternatives (Pilates, yoga, Gyrotonic, etc…). Mais est-ce adapté à vos propres capacités, à votre corps?Arrivez-vous finalement à les appliquer en cours ou en répétition?

Et si vous aviez votre propre solution? Enfuie dans votre propre corps et en attente d’être utilisée pour vous permettre de continuer à progresser?

Mes outils

Afin que vous puissiez adapter ces « fameuses » corrections à votre morphologie, vos défauts et à votre propre perception sensorielle de votre corps, je vous proposerais d’utiliser et de visualiser de nombreuses images. Cette démarche vous permettra ainsi de créer vos propres sensations de référence, lorsque vous êtes dans le bon positionnement, et de le mémoriser pour chaque moment ou mouvement similaire.

Je vais ainsi vous proposer d’utiliser la mémoire sensorielle afin de créer une mémoire corporelle pour chaque mouvement juste de danse classique.

Ces mémoires là sont les clés de voûte de tout mon travail:

Le but à long terme étant d’éviter une longue liste de corrections pour un seul mouvement. Mais bien d’essayer de privilégier uniquement 1 sensation pour l’ensemble d’un mouvement par le biais d’une ou plusieurs images d’apprentissage.

La proprioception va être ainsi une des bases de ce travail, mais pas seulement, l’utilisation de l’imaginaire et de la visualisation vont être des plus importants dans cette démarche. Ainsi restez l’esprit ouvert, le corps alerte et les chaussons prêts, votre imaginaire saura votre meilleur allié pour progresser!

Prochaine article : la correction de « rentre ton ventre »

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :